Rideaux sur mesure et Tissus de Qualité

TOILE DE JOUY



Connaître les tissus : TOILE DE JOUY

La toile de Jouy est un tissu de coton dite indienne sur laquelle sont représentés des personnages avec des décors ou des paysages. Les dessins sont le plus souvent monochromes, rouges ou violets sur fond écru ou bistre mais peuvent se décliner dans d'autres coloris comme le rose, le bleu clair, le marine, le vert clair ou foncé voire beige ou gris. Parfois, les couleurs sont inversées, c'est-à-dire qu'on peut avoir des dessins de teinte écrue ou bistre sur des fonds colorés.

Autres détails concernant ce tissu.

À l'origine, ce type de toile fut créé dans les ateliers de la manufacture fondée en 1759 par Christophe-Philippe Oberkampf sur la commune de Jouy-en-Josas. L'emplacement fut choisi en raison de la présence de la Bièvre et de ses qualités chimiques propices au lavage des toiles. Cette manufacture devint rapidement l'une des plus importantes indienneries du XVIIIe siècle et a laissé son nom dans l'histoire de l'art décoratif. Ce sont surtout la variété de ses motifs imprimés qui ont fait sa renommée, grâce à des artistes et des peintres reconnus, comme Jean-Baptiste Huet.

Ce que l'on appelle de nos jours toile de Jouy n'est en fait qu'une petite partie des productions de la manufacture. Oberkampf produisait également des tissus polychromes dont les décors, témoins des goûts du temps, étaient magnifiques.
Le terme de toile de Jouy n'est pas la marque déposée d'un produit uniquement fabriqué à Jouy-en-Josas; même du temps d'Oberkampf, d'autres manufactures, comme celles de Mulhouse par exemple, produisirent des tissus identiques et le terme est devenu en quelque sorte un nom générique.
La technique utilisée pour l'impression était, dans un premier temps, l'application sur les toiles de coton pré traitées de planches de bois gravées et enduites de teinture. Dix ans plus tard, en 1770, les planches de bois furent remplacées par des plaques de cuivre flexibles, ce qui permit de les disposer sur des tambours cylindriques et ainsi d'augmenter la production en la mécanisant.

A voir aussi : Feutre, Doupion, Dentelle, Shantung...


Retour à l'index des tissus


© Copyright :
Source : Wikipedia. Cet article est une version modifiée (par : 
Rideaux-Couture.com),
sou
s Licence de documentation libre GNU consultable ici.